Chroniques littéraires, Contemporain, Romance, Young Adult

Scarlett Epstein rate sa vie – Anna Breslaw

Ma petite, ta vie a commencé à l’instant où tu as écrit ton premier mot sur une feuille de papier.”

***

81V0bWCDyHL
Titre
: Scarlett Epstein rate sa vie
Auteur : Anna Breslaw
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de publication : janvier 2017

Note : 5/5

1

Quand la série télé préférée de Scarlett est brusquement supprimée et que Gideon, son alter ego, semble soudain lui préférer le monde obscur et lointain des personnes populaires, Scarlett se tourne vers son forum d’écriture de fanfiction, en quête de réconfort. Là, les personnages qui l’inspirent ne sont plus les starlettes des séries mais ceux de la vraie vie: ses amis du lycée.Et s’ils découvraient ce que Scarlett pense vraiment d’eux, elle pourrait se retrouver dans une situation bien plus dramatique de tout ce qu’elle a bien pu voir à la télé…

2


J’ai eu un GROS coup de coeur pour ce roman ! Pour l’histoire en elle-même, mais surtout pour le personnage de Scarlett, que j’ai trouvé génialissime.

Le récit est raconté à la première personne, du point de vue de Scarlett. Sa manière de parler traduit un caractère très franc, elle ne mâche pas toujours ses mots. Et surtout, elle est caustique, ce que j’ai adoré ! Son ’humour et son sens de l’autodérision sont très développés, personne n’y échappe. Sa situation familiale n’est pas forcément facile, mais elle le vit plutôt bien.

Sa passion pour Lycanthrope College (qui, au passage, a l’air cliché au possible, mais qui m’a bien fait rire) et pour l’écriture d’une fanfiction autour de cette série se ressent beaucoup. J’ai bien aimé cette dimension du roman, puisque c’est une grande partie de l’univers de Scarlett. La fanfiction est le moyen qu’elle a trouvé pour s’exprimer et se créer un réseau d’amis quand le lycée ne correspond pas à ses attentes. On découvre une communauté soudée, et surtout qui partage la même passion.

Certains aspects du roman m’ont rappelé Fangirl, de Rainbow Rowell, qui aborde cette même thématique un peu geek de la fanfiction. Mais le petit plus de Scarlett Epstein rate sa vie, c’est que l’auteure prend le temps de nous familiariser avec le vocabulaire de cet univers que l’on découvre. Certains mots ne m’étaient pas du tout familiers, comme les fix-it.

J’ai beaucoup aimé l’initiative de Scarlett d’écrire une fanfiction sur sa propre vie au lycée, en lui donnant une touche complètement surréaliste et très drôle. C’est assez original et, je vous l’avoue, elle m’a fait mourir de rire ! Le ton mordant de Scarlett et son humour caustique m’ont totalement conquise !

Les autres personnages du roman sont tous attachants, et bien que l’auteur reprend les codes de la rom-com ado et américaine, elle ne tombe pas dans les clichés et nous offre des personnages surprenants, qui sortent un peu de l’ordinaire. L’un de mes préférés est Ruth, cette femme de 73 ans qui fume des joints et qui sert un peu de modèle à Scarlett quand sa mère, Dawn, n’est pas à la hauteur. J’ai vraiment passé un excellent moment avec cette lecture, et pour un premier roman, Anna Breslaw fait fort !

 

Publicités

2 thoughts on “Scarlett Epstein rate sa vie – Anna Breslaw”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s