Chroniques littéraires, Fantastique/Fantasy, Young Adult

Shatter Me – Tahereh Mafi

“All I ever wanted was to reach out and touch another human being not just with my hands but with my heart.”

***

FullSizeRender (8)
Titre
: Shatter me
Auteur : Tahereh Mafi
Editeur : HarperCollins
Date de publication : 2012

Note : 4/5

Ce roman est aussi disponible en français sous le titre Ne me touche pas, publié chez Michel Lafon.

1

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est?

2


Le style de l’auteur peut être surprenant au premier abord, mais finalement on s’y habitue très vite. Je l’ai trouvé même original et poétique à sa manière, et surtout, cela rend les pensées de Juliette beaucoup plus palpables.

Le personnage de Juliette m’a paru un peu difficile à cerner au début. Elle est proche de la folie, et c’est plutôt compréhensible au vu de ce qu’elle a vécu. Son pouvoir l’empêche de toucher qui que ce soit sans qu’il y ait des conséquences plus que regrettables, mais personne ne peut la toucher non plus, ce que Juliette vit très mal. Mais l’arrivée d’Adam dans sa cellule change tout. A ses côtés, on voit notre héroïne évoluer, prendre confiance en elle et devenir une jeune femme forte.

Les autres personnages créés par Tahereh Mafi sont très intéressants. Warner le leader psychopathe, Adam le preu chevalier, Kenji et son humour parfois douteux… Je les ai tous appréciés. Le seul bémol peut être serait la romance entre Juliette et Adam, beaucoup trop prévisible et rapide.. J’ai ressenti un certain malaise, comme si quelque chose clochait. A voir dans les tomes suivants si cette intuition se confirme !

Pour ce qui est de l’histoire en général, on est face à une dystopie : le monde est complètement déréglé par la pollution suite aux excès des humains, et une organisation tente d’y redonner un semblant d’ordre à coup de tyrannie et de surexploitation des autres. Bien que le thème de la dystopie ait été vu et revu, j’ai trouvé l’angle d’attaque de Tahereh Mafi vraiment intéressant et il me tarde de voir ce que la suite va donner.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s