Chroniques littéraires, Contemporain, Jeunesse, Science-fiction, Young Adult

I.R.L – Agnès Marot

Life City n’est pas la ville que tu penses connaître, commence-t-il. C’est une société qui a été imaginée pour permettre aux gens de la vie réelle, les gens comme moi, de se divertir.”

***

FullSizeRender
Titre
: I.R.L
Auteur : AGnès Marot
Editeur : Gulf Stream Editeur
Date de publication : avril 2016

Note : 5/5

1

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL.
Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.

2

 

Je tiens à remercier Gulf Stream Editeur pour l’envoi de ce roman et cette belle découverte.

Ce roman est un véritable coup de poing ! L’auteure reprend habilement les thématiques très actuelles des jeux vidéos, d’Internet et de la télé-réalité, dans un univers futuriste savamment construit. Le résumé m’avait tout de suite attirée, j’étais curieuse de voir comment Agnès Marot allait développer cette histoire, et je n’ai vraiment pas été déçue.

Chloé, le personnage principale, nous raconte son histoire à la première personne. On la suit dès le début, dans l’ignorance de ce qui lui arrive depuis qu’elle est née, et dans sa prise de conscience sur sa situation. L’utilisation du “je” m’a permis de me plonger totalement dans son quotidien et de vivre avec elle toutes les émotions par lesquelles elle passe : la trahison, le dégoût, et la rébellion. J’ai trouvé ce personnage vraiment très authentique et humaine dans ses réactions. Elle est très courageuse et ne baisse jamais les bras, peu importe les conséquences que cela pourrait avoir sur sa vie ou celle des autres.

La romance est assez présente, un peu confuse parfois. Le personnage d’Hilmi reflète parfaitement la situation de contrôle et de manipulation dans laquelle sont les habitants de Life City. Les sentiments de Chloé pour lui étaient peut être un peu trop intenses à certains moments, d’où cette maladresse dans la romance entre elle et Hilmi.

La narration du roman est telle qu’on se rend compte à quel moment les ficelles sont tirées et lorsque les personnages sont vraiment autonomes. Les passages alternent entre le passé, raconté à la première personne par Chloé, et le présent, écrit à la troisième personne du singulier. J’ai trouvé ce choix de l’auteure vraiment intéressant, cela donne une dimension encore plus profonde à l’histoire.

Les thématiques que j’ai citées plus haut (jeux vidéos, Internet, télé-réalité, réseaux sociaux…) sont vraiment très bien exploités par l’auteure. Elle m’a fait réfléchir sur la tournure que prend notre société à être toujours connectée, à s’exhiber sur les réseaux sociaux, courir après un physique parfait et vivre d’autres vies à travers la télé-réalité… Les pistes qu’elle explore dans son récit sont peut-être futuristes, mais elles revêtent une dimension très rationnelle, et c’est ce qui fait peur. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture.

 

Publicités

6 thoughts on “I.R.L – Agnès Marot”

    1. Oh dommage… C’est vrai que certains moments étaient confus avec toute l’étendue de l’univers mais ça ne m’a pas dérangée ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s