Chroniques littéraires, Contemporain, Romance

Quoi qu’il arrive – Laura Barnett

C’est ça la vie de couple, non ? Prendre les roses avec les épines. Du moins, c’est comme ça que ça devrait être.”

***

IMG_2290
Titre
: Quoi qu’il arrive
Auteur : Laura Barnett
Editeur : Les Escales
Date de publication : 2016

Note : 4/5

1

En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l’université de Cambridge et amoureuse de David, un acteur follement ambitieux. En chemin pour un cours, son vélo roule sur un clou. Un homme, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun.

Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire : le roman suit les différents chemins que les vies de Jim et d’Eva pourraient prendre après cette première rencontre. Des vies faites de passion, de trahisons, d’ambition et sous-tendues par un lien si puissant qu’il se renforce au fil du temps. Car, quoi qu’il arrive, Eva et Jim vivront une magnifique histoire d’amour.

2

Ce livre me tentait beaucoup par son résumé, et par la comparaison qui en a été faite avec le roman Un Jour de David Nicholls. Les histoires d’amour, j’adore ça ! Là, le résumé n’en promet pas une, mais trois ! J’ai trouvé ce choix de l’auteure absolument génial de développer trois futurs possibles pour Eva et Jim. On explore alors toutes les possibilités qu’offre une relation amoureuse, selon les aléas de la vie, les rencontres, les aspirations…

J’ai adoré ce concept ! L’auteure alterne donc les chapitres en fonction de la version 1, 2 ou 3. Certains éléments se rejoignent selon la version, et parfois divergent complètement. Au début, il m’a fallu revenir plusieurs fois aux premiers chapitres pour me remémorer les différentes versions, mais une fois que c’est acquis, le reste suit sans problème.

Dans ces 3 versions, on découvre non seulement une histoire d’amour différente, mais aussi des personnages différents. Eva et Jim ne sont pas les mêmes selon les versions, mais certaines caractéristiques restent identiques : Eva aspire à devenir écrivaine et fréquente un acteur, David, avant la rencontre ; Jim quant à lui fait des études d’avocat pour faire plaisir à sa mère, alors qu’il ne rêve que d’une chose, vivre de ses peintures comme son père avant. Cependant, après leur rencontre, rien n’évolue de la même façon. C’est ce que j’ai trouvé le plus fascinant dans ce roman, que l’auteure parte de deux personnages aux caractères bien définis, et qu’elle les transforme de manière très réaliste selon les chemins qu’ils décident de prendre.

Je ne veux pas en révéler trop sur l’intrigue, mais le roman se lit très bien. Il y a eu quelques longueurs, mais ça ne gêne pas plus que ça dans la lecture. J’ai beaucoup aimé qu’on suive ces trois Eva et trois Jim de leur jeunesse jusqu’à la fin de leur vie, donnant ainsi à lire une très belle fresque de la vie. C’est une histoire d’amour à la fois douce et brutale que nous dévoile Laura Barnett, et qui ne laisse pas indifférent.

Je remercie encore les éditions Les Escales pour cette belle découverte !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s