Chroniques littéraires, Lectures en VO, Young Adult

The Winner’s Curse – Marie Rutkoski

“Isn’t that what stories do, make real things fake, and fake things real?”

***

FullSizeRender (12)
Titre
: The Winner’s Curse
Auteur : Marie Rutkoski
Editeur : Bloomsbury
Date de publication : 2014

Note : 4/5

Ce roman est aussi disponible en français, The Curse, publié aux éditions Lumen.

1

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

2

Le contexte du roman n’est pas sans rappeler celui d’Une braise sous la cendre, de Sabaa Tahir. Comme dans Une braise sous la cendre, la population est divisée en deux catégories : les Valorians, peuple de militaires belliqueux, et les Herrani, plus doux et cultivés, réduits en esclavage.

L’écriture est fluide, je trouve qu’on rentre facilement dans l’univers créé par Marie Rutkoski.

Kestrel est une héroïne avec qui j’ai eu un peu de mal au début du roman. Je l’ai trouvée fade et un peu trop prévisible. Elle se complait dans son rôle de fille du grand général Trajan. Mais en parallèle, elle m’a impressionnée par certains aspects de son caractère : elle sait ce qu’elle veut et n’a pas peur de le dire, les conventions ne sont pas faites pour elle. Elle a un caractère plutôt déterminé, et c’est une grande qualité vu les pressions sociales qui pèsent sur ses épaules.

Quand Kestrel achète Arin au marché, on se doute tout de suite qu’il va se passer quelque chose entre eux deux. Je me suis doutée qu’Arin tramait quelque chose de louche, mais il est assez facile de lui pardonner parce qu’il a ses raisons. Son côté mystérieux est plutôt fascinant, et la question de ses origines nous est révélée petit à petit.

J’ai vraiment apprécié cette lecture et il me tarde de lire la suite !

Publicités

2 thoughts on “The Winner’s Curse – Marie Rutkoski”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s