BD, Chroniques littéraires

Le grand méchant renard – Benjamin Renner

“- Je comprends pas pourquoi ça marche pas ? C’est quoi mon problème ?
– Je sais pas… Peut-être parce que tu as l’air aussi costaud qu’une huître… Ou alors que tu as autant de charisme qu’une limace séchée dans un pot de sel… Ou sinon que tu es aussi féroce qu’une tortue anémique à la retraite…”

***

712LcWywE3L
Titre
: Le grand méchant renard
Auteur : Benjamin Renner
Editeur : Delcourt
Date de publication : 2015

Note : 5/5

1

Renard fait tout pour paraître effrayant, mais il est en fait victime dans le poulailler, où il se fait chasser à grands coups de becs par la chef des poules. Résultat : il se voit obligé de manger des navets pour subsister. Un jour, le grand méchant loup lui propose un marché : voler les oeufs des poules la nuit et attendre qu’ils éclosent, pour ensuite pouvoir dévorer les poussins. Mais rien ne se passe comme prévu pour le renard !

2coup-de-coeur

Cette BD est une vraie pépite ! Déjà par son aspect assez atypique, puisque les dessins ne sont pas cantonnés dans des cases, ils n’ont pas de contours définis, ce qui donne beaucoup de charme et d’originalité. Les dialogues non plus ne sont pas enfermés dans des bulles, ils sont justes reliés aux personnages par des traits. le tout donne à cette BD une belle dimension de légèreté et de liberté.

Les dessins sont magnifiques et très justes, les émotions des personnages et leur caractère ressortent parfaitement à travers les différents traits et mimiques que leur donne l’auteur.

J’ai aussi beaucoup aimé l’humour très présent tout au long de l’histoire, et ce dès les premières pages. Les personnages sont hilarants et très attachants. Chacun a un caractère bien défini : le chien de garde qui ne se sent absolument pas concerné par la vie du poulailler, la poule hystérique et belliqueuse envers les renards, le loup blasé et affamé, les poussins pleins d’énergie qui piaillent de tous les côtés, et surtout, le renard qui essaie d’être ce qu’il n’est pas.

Les scènes de famille entre le renard et les poussins sont à mourir de rire, et sonnent très justes. Certains clins d’oeils sont faits aux fables de Lafontaine et aux contes de notre enfance (je pense notamment au grand méchant loup), mais tout est raconté avec beaucoup d’humour. Bref, cette BD a tout ce qu’il faut pour plaire et pour passer un très bon moment. J’ai adoré !

Publicités

2 thoughts on “Le grand méchant renard – Benjamin Renner”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s