Chroniques littéraires, Fantastique/Fantasy, Lectures en VO, Young Adult

Queen of Shadows – Sarah J. Maas

“She was fire, and light, and ash, and embers. She was Aelin Fireheart, and she bowed for no one and nothing, save the crown that was hers by blood and survival and triumph.”

***

img_1548Titre : Queen of Shadows
Auteur : Sarah J. Maas
Editeur : Bloosmbury
Date de publication : 2015

Note : 5/5

– Résumé –

Aelin est de retour à Riftold, plus déterminée que jamais à sortir son cousin Aedion des griffes du roi. Elle retrouve Chaol, mais leurs rapports sont très tendus, surtout lorsqu’elle apprend ce qui est arrivé à Dorian… L’étau semble se resserrer autour d’elle, très peu d’espoir subsiste. Elle retrouve également le Roi des Assassins, Arobyn, celui qui l’a trahie et dont elle attend de se venger. En parallèle, Manon est devenue Wing Leader des sorcières et se questionne de plus en plus sur ce qu’il se passe dans les profondeurs de Morath.

– Avis –

Mais quel roman !! Sarah J. Maas s’est une nouvelle fois surpassée en rebondissements et révélations inattendues dans ce quatrième tome.

Aelin accepte son statut de reine de Terrasen, et est veut faire renaître de ses cendres sa cour tout en détruisant une bonne fois pour toute le roi d’Adarlan. Je l’ai trouvée parfois un peu agaçante avec son autorité, qui m’a quelques fois semblée déplacée. Alors certes, elle est reine mais tout de même… J’ai été un peu déçue de voir que c’était bel et bien fini avec Chaol, mais très heureuse d’assister à toutes les petites hésitations et la montée des sentiments entre elle et Rowan (team Rowan !!) Ce guerrier Fae, qui m’était un peu antipathique au début, a su lui aussi conquérir mon faible petit coeur !
Pour ce qui est du côté plus sombre de l’histoire, j’ai beaucoup aimé comment l’auteure amenait par petite bribes ce qu’il se passait dans la tête de Dorian, nous faisant croire qu’il était perdu pour toujours tout en laissant brûler une petite flamme d’espoir.
J’ai détesté Arobyn et toutes ses petites manipulations, ce qu’il a fait subir à Aelin ou Lysandra sont méprisables. J’ai aussi détesté lorsqu’il a réussi à faire entrer Aelin dans son petit jeu, malgré elle. Bref, je ne le porte vraiment pas dans mon coeur !

En parallèle, à Morath, je me doutais que Manon Blackbeak n’était pas qu’une simple sorcière. Elle est déchirée entre son devoir d’héritière du clan des Blackbeak, son statut de Wing Leader et ses propres convictions personnelles. C’est un personnage que j’apprécie beaucoup, une anti-héroïne qui s’avère être vraiment intéressante. Surtout lorsqu’elle aide malgré elle Elide, qui m’a fait mal au coeur avec toutes ces horribles choses qui lui sont arrivées.

Les révélations finales sont fracassantes, mais je n’en attendais pas moins de Sarah J. Maas. Elle m’a tenue en haleine jusqu’au dernier chapitre, et promet une suite encore plus spectaculaire.
Pour une série aussi longue, je ne pensais pas m’attacher autant aux personnages, ni être aussi transportée dans cet univers. Cette série est vraiment incroyable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s