Chroniques littéraires, Contemporain, Romance, Young Adult

The Memory Book – Lara Avery

“Je crois que la plupart du temps, les gens font semblant de s’amuser sur les photos, juste pour convaincre les autres qu’ils s’éclatent. Mais ce n’est pas la vie, pas vrai ?”

*       *       *

51rzkucg1al-_sx195_
Titre
: The Memory Book
Auteur : Lara Avery
Editeur : Lumen
Année de publication : 2016

Note : 5/5

– Résumé –

Samantha, 18 ans, élève de terminale au lycée Hanover, est une jeune fille très intelligente. Elle est major de sa promotion, et s’est qualifiée pour la finale nationale du concours d’éloquence avec sa partenaire Maddie. Elle a également planifié son avenir : après le lycée, elle ira à l’université de New York où elle est déjà admise, et elle deviendra une grande avocate.
Mais ses grands projets sont menacés. Deux mois plus tôt, elle a subi une batterie de test suite à une douleur au niveau des yeux. On lui diagnostique une maladie rare, qui entraîne une perte de mémoire précoce, et progressivement la perte de sa dextérité, de sa motricité…
Pour Sam, pas question de se laisser abattre et de voir ses rêves, les projets pour lesquels elle a travaillé si dur, s’envoler. Pas question de ne pas vivre sa première histoire d’amour avec le garçon de ses rêves. Elle décide de rester optimiste et d’ignorer sa maladie. Mais la réalité la rattrape, inévitablement.

– Mon avis –

Ce livre, c’est un coup de poing au coeur.
Sam raconte ce qui lui arrive à travers des messages qu’elle s’écrit à elle-même sur son ordinateur, ce journal de bord qu’elle tient pour tenter de se souvenir de tout.
J’ai aimé son caractère déterminé et sa volonté de ne pas se laisser aller. J’ai aimé son obstination à ne pas vouloir laisser la maladie prendre le dessus.
Le côté journal de bord sur l’ordinateur permet de suivre son état d’esprit au jour le jour, les différents stades  émotionnels qu’elle traverse. On lit son désarroi, sa détresse après ses moments de crise, mais aussi sa force et sa volonté de fer.
Bien sûr, avec les romans de ce genre (Je veux vivre, Nos étoiles contraire, etc), impossible de ne pas pleurer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s