Film – Call me by your name

images

 

Réalisateur : Luca Guadagnino
Acteurs et actrices principaux
 : Timothée Chalamet (Elio) ; Armie Hammer (Oliver)
Genre : drame, romance
Diffusion: sorti au cinéma en France en février 2018
Pays d’origine : Etats-Unis
Note : 5/5

 

 

 

Call me by your name a été adapté du roman éponyme écrit par André Aciman et a reçu l’Oscar de la meilleure adaptation.

3

Le film narre l’histoire d’amour entre Elio, un jeune italo-américain de dix-sept ans , et le doctorant américain de son père, Oliver, durant l’été 1983, dans le Nord de l’Italie.

2J’ai eu un coup de coeur international pour ce film. Tout est absolument incroyable : les personnages, les acteurs, l’ambiance, l’histoire, le rythme, la musique… J’ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique tellement j’ai été touchée. Il m’a fallu quelques semaines pour prendre le recul nécessaire.

La réalisation du film est sublime. Luca Guadagnino prend le temps de poser le contexte, de présenter les différents personnages. J’ai beaucoup aimé sa manière de filmer. Il joue avec la lumière et la netteté pour transmettre les émotions des personnages. La bande originale est parfaitement accordée à l’histoire.

Le côté vacances en Italie, le soleil qui brille à longueur de journée donnent une impression de bulle temporelle, un petit bout de paradis. Le film se base sur le point de vue d’Elio, puisque c’est lui qu’on suit principalement tout au long de l’histoire. A travers son point de vue, on apprend à découvrir Oliver. Au début, il peut paraître antipathique avec ses « later » impersonnels, mais finalement on s’attache à ses manières bourrues d’américain.

La romance entre Elio et Oliver s’installe progressivement. Rien n’est direct, tout se passe par des sous-entendus et jeux de regards. Le trouble d’Elio est fort et poignant. Ca m’a touchée de le voir hésiter, se questionner, puis se jeter à corps perdu dans cette histoire d’amour.

Même si les acteurs parlent trois langues à la fois, passant de l’anglais à l’italien ou en français, le tout est fluide. Je trouve même que c’est un plus, parce que ça souligne le côté cosmopolite de la famille d’Elio et rend les choses encore plus crédibles.

Les thématiques du film sont explorées avec délicatesse et sensualité. La découverte de sa sexualité pour Elio, l’histoire d’amour entre deux hommes, les troubles des débuts d’une relation, mais aussi le passage de l’adolescence à l’âge adulte, le désir… Luca Guadagnino dépeint tout cela avec réalisme et tendresse, jusqu’à la toute fin. (Fin qui, je dois avouer, m’a tiré quelques larmes.)

 

 

Publicités

Bad Feminist – Roxane Gay

« I embrace the label of bad feminist because I am human. I am messy, I’m not trying to be an example. I am not trying to be perfect. I am not trying to say I have all the answers. I am not trying to say I’m right. I am just trying-trying to support what I believe in, trying to do some good in this world, trying to make some noise with my writing while also being myself: a woman who loves pink and likes to get freaky and sometimes dances her ass off to music she knows, she knows, is terrible for women and who sometimes plays dumb with repairmen because it’s just easier to let them feel macho than it is to stand on the moral high ground.

I am a bad feminist because I never want to be placed on a Feminist Pedestal. People who are placed on pedestals are expected to pose, perfectly. Then they get knocked off when they fuck it up. I regularly fuck it up. Consider me already knocked off.. »

***

e1a7a7ef-13d2-4d7d-b958-8ef04f3794a0
Titre 
: Bad Feminist
Autrice : Roxane Gay
Editeur : Denoël
Date de publication : 2018
Prix : 21.90 euros
(464 pages)

Note : 5/5

Lire la suite

Top 5 des personnages que je déteste le plus

Il n’y a rien de mieux que de détester de tout notre coeur certains personnages. Il y a un côté cathartique parfois. A d’autres moments on a tout simplement envie de leur arracher la tête tellement ils sont méchants/stupides/stéréotypés/détestables tout simplement.

Numéro 1

Adam et Juliette dans la trilogie Shatter Me de Tahere Mafi (Insaisissable en français)

cover-1387239728

Je sais, je triche déjà en nommant deux personnages d’un coup au lieu d’un, mais comme ils font partie de la même saga, je me suis permis une petite liberté.
Je crois que je n’ai jamais autant soupiré/tiré mes cheveux/hurlé de frustration devant des personnages. Adam est borné et machiste tandis que Juliette est geignarde et égoïste. A eux deux, ils forment le pire couple de personnage que j’ai pu croiser.
Je sais que beaucoup d’entre vous aiment cette saga, mais moi, je n’ai pas pu. Lire la suite